Accueil
Historique du lycée

Historique du lycée

Construite en 1628, la propriété de « La Perrière » appartenait autrefois aux Montault, ancienne famille de noblesse dont la généalogie remonte au XVème siècle.

En 1959, ils décident après la mort subite de leur fils unique, de faire don de l’établissement aux oeuvres du diocèse.

Dès le début de 1960, les soeurs de la Providence entreprennent de gros travaux pour que « l’Association de l’Entraide Familiale et Sociale », ancienne Ecole Ménagère Rurale logée à Martaizé, puisse y établir plus confortablement ses quartiers (cuisine, sanitaires, chauffage central).

En 1965, le Centre Ménager Rural de la Perrière prend de l’ampleur avec la construction d’un bâtiment sur l’aile Nord du corps de logis. On assiste alors à une mobilisation générale des parents d’élèves qui viennent participer aux travaux. Il est inauguré le 19 juin 1966. Seules les formations CAPA « Employé Familial » en 3 ans et BEPA « Economie Familiale Rurale » en 2 ans étaient présentes au sein de l’établissement.

Lycée La Perrière

 

A l’époque, le lycée ne fonctionnait pas tout à fait de la même façon qu’aujourd’hui. En effet, les classes étaient plus nombreuses (35 à 40 élèves), la pratique était très importante et comportait essentiellement de la couture, du repassage, de la cuisine. L’internat était presque obligatoire pour les élèves et les professeurs car les transports en commun n’existaient pas. Son règlement intérieur était lui aussi plus sévère.

Le 20 décembre 1984, les soeurs se retirent avec Soeur André leur directrice, et le centre devient LEPPA (Lycée d’Enseignement Professionnel Privé Agricole). Le CAPA en trois ans est alors transformé en trois classes de 4ème, 3ème et terminale CAPA.

En 1990, de gros efforts de rénovation des bâtiments sont entrepris : transformation des dortoirs en chambres de deux, mise aux normes de sécurité, rénovation du corps de ferme pour la création de salles de classes, CDI, salle informatique et laboratoires, signes d’une nouvelle génération d’enseignements et de savoir-faire.

Travaux en 1990
Le Lycée avant 1990

 A la même époque, le lycée change de dénomination en devenant Lycée Technique Privé Rural et propose la préparation d’un autre diplôme avec l’ouverture d’une classe BTA « Services Administratifs » qui se doublera à la rentrée 98-99 d’une seconde option « Services en Milieu Rural ».

La rénovation des classes de BEPA a lieu en 1992 avec deux filières « Services Aux Personnes » et « Secrétariat et Accueil ». Cette dernière option fermera en septembre 2004.

En 2002, le CAPA en un an se transforme en deux ans avec l’option « Services en Milieu Rural » sous-options « Service à la Personne » et « Accueil-Vente ».

En 2005, le BAC PRO « Services en Milieu Rural » remplace le BTA. Actuellement, les formations majoritairement orientées vers le secteur sanitaire et social, contiennent de plus en plus de périodes de stage. Ces dernières permettent à chaque élève d’acquérir des savoir-faire pour faciliter leur insertion professionnelle ou leur poursuite d’études.

En 2012, dans le cadre de la Rénovation de le Voie Professionnelle, le BAC PRO « Services aux Personnes et aux Territoires » remplace le Bac Pro SMR et le BEPA Services aux Personnes.

Durant l’année scolaire 2013-2014, une tranche de travaux permet le remplacement des fenêtres de l’internat, l’isolation des murs et plafonds et la transformation d’un internat collectif en chambres individuelles.

En 2015, une nouvelle tranche est engagée pour la mise en conformité d’une partie de l’établissement  aux personnes à mobilité réduite. Elle comprend notamment la construction des trois chambres en rez-de-chaussée et d’une rampe d’accessibilité.